Indications

L’hydrothérapie s’applique principalement aux chiens souffrant d’affections locomotrices d’origine traumatique ou chronique (accident, maladie, vieillissement) mais permet également de contrecarrer le cercle vicieux de l’obésité et de freiner le processus arthrosique (et sa régression musculaire).

Affections ostéoarticulaires et orthopédiques

Arthroseankylose articulaire, dysplasie (hanche, coude), etc…

Récupération post opératoire orthopédique et/ou traumatique

Chirurgie des ligaments croisés, chirurgie de la dysplasie de hanche  et du coude, chirurgie de l’épaule, luxation de rotule, réduction des fractures, etc.

Récupération post opératoire neurologique et/ou traumatique

Chirurgie des hernies discales, chirurgie des instabilités vertébrales, chirurgie du syndrome « queue de cheval », chirurgie des fractures et luxations vertébrales.

Blessure musculaire / ligamentaire / tendineuse

Faiblesses musculaires, contractures musculaires, entorses, tendinites, hyperlaxité des jarrets, etc…

Dommages à la colonne vertébrale

Maladie discale, maladies dégénératives de la colonne vertébrale, spondylose, embolie fibrocartilagineuse, myélopathie dégénérative, démarches anormales, ataxie, troubles de la proprioception, troubles de la coordination et de l’équilibre.

En prévention avant une opération

L’hydrothérapie permet d’augmenter la capacité cardiovasculaire et le tonus musculaire, diminuant ainsi les risques anesthésiques. Être au mieux de sa forme avant une opération permet de mieux récupérer et plus vite. De plus, un chien déjà familiarisé au centre sera plus calme et relaxé pour débuter sa rééducation post-opératoire.

Amélioration de la forme cardio-vasculaire

Immergés, les poumons subissent la pression exercée par l’eau. Chaque inspiration nécessite dès lors plus d’efforts de la part du chien. Le système respiratoire en ressort renforcé.  Le cœur doit également travailler plus fort puisqu’il doit répondre à la demande accrue en nutriments.

Soulagement de la douleur lié au vieillissement

Trouble de la mobilité lié à l’âge

Arthrose, sédentarité, …

Renforcement musculaire

La nage sollicite la plupart des principaux groupes musculaires et améliore donc la condition physique générale du chien.

Préparation, entraînement des chiens de sport, de travail et d’utilité

L’hydrothérapie permet une préparation progressive et contrôlée à l’effort pour les chiens de concours ou de travail. Le travail à l’eau permet ainsi une optimisation des performances, une augmentation de l’endurance mais également une préparation mentale aux concours et une prévention des blessures.

Chiens en croissance

L’hydrothérapie permet un développement harmonieux de la musculature et du système ostéo-articulaire. Surtout chez les chiens de grandes races à prédisposition dysplasique, le travail à l’eau permet de développer une musculature capable de contrebalancer les effets pervers d’une croissance asynchrone de leurs os, tendons et ligaments.

Perte de poids et gestion de l’obésité

L’hydrothérapie permet un réentraînement à l’effort, une perte de la masse graisseuse et un développement de la masse musculaire, tout en évitant d’abîmer les articulations déjà affaiblies par le surpoids. Un chien en surpoids force sur ses articulations et donc développe de l’arthrose. En travaillant dans l’eau, ce dernier ne supporte pas la totalité de son poids et supportera donc mieux l’exercice physique.

Préparation aux expositions canines

L’hydrothérapie permet de développer une musculature harmonieuse, un port de tête haut et des allures amples.

Contre indication

  • Insuffisance cardiaque
  • Troubles respiratoires
  • Maladies infectieuses ou inflammatoires en phase aigüe
  • Épilepsie (non traitée)
  • Troubles dermatologiques
  • Plaies ouvertes
  • Troubles de fonctionnement des sphincters (incontinence…)